Formations en alternance Vente Commerce

Pour accueillir des enfants, accompagner des personnes en situation de handicap, des personnes âgées dépendantes.

Pour travailler dans des magasins de proximité (vente à la ferme, marchés, supermarchés), accueillir des clients en petite hôtellerie, chambres ou tables d’hôtes, village vacances …

  • Des métiers qui nécessitent un bon sens relationnel, de la polyvalence, une bonne résistance physique et psychologique. Au cours de sa formation, le titulaire du CPA se spécialise dans les services aux personnes et la vente.
  • L’enseignement en MFR comporte des matières générales (français, mathématiques, anglais, histoire-géographie, éducation physique et sportive) et un enseignement professionnel : connaissance des entreprises et vie professionnelle, biologie, nutrition et connaissance des publics, techniques professionnelles liées aux services aux personnes et à l’accueil vente, bureautique et informatique, communication professionnelle.
  • Le titulaire du CAPa SAPVER peut poursuivre son parcours de formation en intégrant une classe de 1ere professionnelle (Bac « Services aux personnes et aux territoires » ou « Conseil vente »).
  • Le titulaire du CAPa SAPVER est dispensé des épreuves d’admissibilité pour les concours DEAVS, DEAS, DEAMP, DEAP.
  • Avec des formations complémentaires, possibilité d’évolution vers les métiers de la filière sanitaire et sociale (auxiliaire de vie sociale, aide-soignant, aide médico-psychologique, moniteur éducateur, …).

  Statut apprenti

  Statut scolaire

Liste des MFR proposant cette formation

Pour être vendeur en animalerie.

Vous aimeriez partager une passion pour les animaux de compagnie et un goût pour la vente ? Vous auriez un projet de conversion professionnelle en ce sens ? Les animaleries sont en plein développement !

  • Le titulaire de ce CQP dispose d’une certification de la branche professionnelle (jury final composé de professionnels), qui reconnaît ainsi ses compétences. A l’issue de la formation, il maîtrise des connaissances animalières, commerciales et réglementaires.

  formation continue

Liste des MFR proposant cette formation

Le CCAD est un certificat très prisé pour travailler en animalerie, mais aussi obligatoire pour exercer certaines activités à titre professionnel ou quasi-professionnel (élevage de chiens avec reproduction, par exemple).

C’est une certification réglementaire qui se passe en QCM directement à la fin de la formation.

  formation continue

Liste des MFR proposant cette formation

Le CCEND est très prisé également en animalerie. De même, il est obligatoire pour beaucoup d’activités liées à des animaux non domestiques, protégés par des conventions internationales.

Il est délivré par l’administration de l’Etat sur présentation d’un dossier, où le candidat indique la liste des espèces pour lesquelles il sollicite le certificat de capacité.

Pour monter le dossier, une aide est nécessaire, ainsi qu’une connaissance très fine de la réglementation concernant les espèces sauvages considérées.

Aider au montage du dossier, voilà l’objectif de cette formation, sans laquelle de très nombreux candidats sont ajournés par leur commission départementale.

  formation continue

Liste des MFR proposant cette formation

Pour développer une double compétence animalière et commerciale, et être capable d’assumer la responsabilité d’un rayon animalerie, le Bac Pro TCVA est un chemin tout indiqué.

  • Son titulaire, grâce à des séjours en entreprise de 57 à 70 semaines (selon le statut, scolaire ou apprentissage), est un professionnel reconnu, autonome, capable de gérer une animalerie : entretien des animaux, conseil au client, vente, réassort, réception, mise en rayon, tenue du magasin,… dans le respect des nombreuses réglementations en vigueur et le souci permanent du bien-être animal.

Il peut obtenir les certificats de capacité très prisés en animalerie selon une procédure simplifiée, sous réserve d’avoir obtenu de bons résultats aux CCF.

Il est capable également de poursuivre des études vers un BTS de son choix, en rapport avec les animaux de compagnie, ou avec le commerce, ou avec les deux. Il est bien armé également pour préparer un parcours de formation de soigneur animalier et d’auxiliaire de soins vétérinaires

  Statut apprenti

  Statut scolaire

Liste des MFR proposant cette formation

Pour exercer, un rôle de conseil auprès de la clientèle, pour fidéliser un client, pour assurer le bon fonctionnement des espaces de vente, pour vendre en face à face ou à distance.

La formation comporte des matières générales (français, mathématiques, anglais, histoire-géographie, éducation physique et sportive) et des matières professionnelles : marchandisage, réglementation commerciale, les normes en vigueur en matière d’hygiène et de sécurité des produits alimentaires, techniques de vente, et mercatique.

Son titulaire peut, grâce à 66 semaines d’expériences en entreprise et après quelques années d’expérience, accéder à des emplois à responsabilité dont les appellations varient selon l’entreprise ou le secteur d’activité : chargé de clientèle, chargé d’affaires, responsable de magasin…

Comme tout Bachelier, il peut également poursuivre des études ; il peut par exemple se diriger vers un BTS ou DIUT en rapport avec le commerce ou avec le marketing.

 Statut apprenti

Liste des MFR proposant cette formation

Pour être vendeurs et vendeuses expérimentés, vendeurs conseil, vendeurs techniques.

Conseillers de vente dans les grandes et moyennes surfaces alimentaires ou spécialisées, boutiques.

Le (la) vendeur (se)-conseil en magasin exerce son activité dans un environnement commercial omnicanal pour assurer la vente de produits et de services associés nécessitant l’apport de conseils et de démonstrations auprès d’une clientèle de particuliers ou parfois de professionnels qu’il (elle) accueille sur son lieu de vente. Il (elle) doit prendre en compte l’ensemble du dispositif de commercialisation : point de vente et internet. Il (elle) participe à la tenue, à l’animation du rayon et contribue aux résultats de son linéaire ou du point de vente en fonction des objectifs fixés par sa hiérarchie.
Acteur de la satisfaction et de la fidélisation des clients, il (elle) contribue à l’accueil, à la vente afin d’atteindre les résultats économiques du point de vente en appliquant la politique commerciale de l’enseigne. Interlocuteur (trice) privilégié (e), il (elle) personnalise la relation et accompagne le client engagé dans un parcours d’achat avec l’objectif d’optimiser l’expérience client vis-à-vis de l’enseigne. Il (elle) connait l’organisation du circuit d’approvisionnement et de distribution. Il (elle) maîtrise les caractéristiques, l’usage des produits de l’assortiment proposé par l’enseigne. Il (elle) participe à la théâtralisation du point de vente et peut faire des propositions pour améliorer la mise en valeur des produits et l’évolution des assortiments.
Le (la) vendeur (se)-conseil en magasin exerce dans tous types de points de vente, grandes, moyennes et petites surfaces qui proposent des produits nécessitant une vente conseil en face à face.
Il (elle) travaille généralement seul (e), mais peut solliciter ses collègues au cours des activités avec les clients, et collabore avec une équipe pour la maintenance de l’espace de vente.
Ses horaires sont adaptés à l’amplitude d’ouverture du magasin et au flux client. En fonction de l’activité commerciale du magasin, il (elle) peut travailler le samedi, certains jours fériés, le dimanche et en dehors des heures d’ouvertures lors de manifestations commerciales spécifiques.
La rémunération comprend généralement une partie fixe et une partie variable.

  Formation professionnelle continue

  Formation par apprentissage

Liste des MFR proposant cette formation

Pour être : Responsable du Service Achats, Chef de rayon, Manager, Responsable point de vente, Technico-commercial, Assistant commercial, Responsable d’entreprise

  • Le technico-commercial travaille en amont, mais surtout en aval, de la filière agricole.

Ces emplois relèvent de la fonction commerciale Achat-Vente. Sont concernés par cette fonction les emplois qui nécessitent obligatoirement la mobilisation de compétences en technique « produit » et en négociation et relation commerciales.

C’est pourquoi, il suit une formation en économie d’entreprise, en gestion, en mercatique, en relation commerciale, en projet commercial et en actions professionnelles, peut étudier une seconde langue vivante, mais bénéficie également d’une formation technique dédiée aux produits alimentaires et boissons.

Par-delà les différentes appellations, le titulaire du BTSA technico-commercial vise en première insertion un emploi de négociateur-conseiller-vendeur itinérant ou sédentaire.

  Formation professionnelle continue

Liste des MFR proposant cette formation

Liste des MFR proposant des formations en filière Vente Commerce