Foire aux questions

  • L’alternance avec statut scolaire (en stage) est accessible à partir de 14 ans.
  • L’alternance avec statut d’apprenti (avec contrat de travail) est accessible à partir de 16 ans.

Pour tout cas particulier, n’hésitez pas à contacter la MFR qui intéresse votre enfant : Carte des MFR

Selon la classe, deux conditions doivent être réunies pour que votre enfant puisse s’inscrire en MFR :

  • Il doit avoir validé une classe de 5ème pour rentrer en 4ème, ou une 4ème pour rentrer en 3ème.

  • Il faut ensuite que votre enfant ait 14 ans avant le 31 décembre de l’année de sa rentrée à la MFR (pour rentrer en 4ème) ;

  • L’admission se fait après un entretien de motivation. 

Pour les possibilités de dérogation, n’hésitez pas à contacter la MFR qui intéresse votre enfant : Carte des MFR

Les coûts sont variables d’une filière à une autre, d’un niveau à l’autre. Une année en classe de 4ème est moins onéreuse qu’une année en terminale Bac pro, par exemple. Il faut généralement compter entre 1 500 et 2 500 euros par an. Cette somme comprend les frais pédagogiques, les frais de restauration et d’hébergement en internat (possibilité de demi-pension).

En apprentissage, les frais pédagogiques sont pris en charge par la Région, ce qui réduit les frais de scolarité aux seuls frais de restauration et d’internat, pendant les semaines de cours.

Oui, les diplômes préparés par le MFR sont des Diplômes reconnus et délivrés par l’Etat.

Les MFR sont des établissements privés sous contrat. Tous les diplômes sont délivrés par les Ministères de tutelle (Agriculture, Travail, Education Nationale, Jeunesse et sport…), et/ou par des branches professionnelles.

La loi impose de rémunérer les stages au-delà d’une certaine durée (2 mois pour les formations avant le BAC, 3 mois pour les formations après le BAC). Les stages en MFR excédant rarement cette durée, ils ne sont généralement pas rémunérés.

L’apprenti est un salarié à part entière, sous contrat de travail. Il perçoit un salaire déterminé en pourcentage du SMIC et dont le montant varie en fonction de son âge et de sa progression dans le ou les cycles de formation faisant l’objet de l’apprentissage

Consultez la grille des rémunérations ici https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F32038

La MFR accompagne le jeune dans sa recherche, le conseille, tout en le mettant en situation de recherche autonome, avec l’appui de sa famille. Cela fait partie des apprentissages pour l’avenir, et se révèle précieux : savoir faire un CV, démarcher les employeurs, se présenter en entretien …

Les MFR se sont développées sur tout le territoire, dans une logique de proximité. Il y a 10 établissements en Touraine, 19 en Région Centre. Pour faciliter la formation des jeunes élèves, des internats existent dans chaque centre de formation, et la vie collective en internat, animée de veillées, fait partie des principes éducatifs des MFR.

Consultez la carte des MFR de Touraine Carte des MFR

Comme l’ensemble des élèves de collèges et lycées, les élèves de MFR bénéficient des aides aux transports scolaires de la Région Centre-Val de Loire (Rémi). De plus, plusieurs MFR organisent des transports hebdomadaires vers les gares routières et gares Sncf.

Comme dans tout établissement, les familles peuvent bénéficier de bourses Nationales pendant la formation de leur jeune en MFR. Pour la demander, il faut se rapprocher de l’établissement MFR où il va s’inscrire.

D’autres aides sont possibles avec le Conseil Départemental et le Conseil Régional.

N’hésitez pas à contacter la MFR qui intéresse votre enfant. Carte des MFR

Non, l’internat n’est pas obligatoire, mais c’est un vrai plus ! La vie en collectivité, en internat, animée de veillées à thèmes, est une valeur ajoutée des MFR pour développer l’esprit d’ouverture, le sens du collectif, la citoyenneté. Les parents d’élèves sont souvent étonnés des évolutions de comportement que cela suscite chez leur jeune, en bien, bien sûr !

Les formateurs en MFR ont, en plus les diplômes imposés par la loi, un diplôme qui valide une formation spécifique et obligatoire, liée à la pédagogie de l’alternance. On les nomme formateurs, et non professeurs, pour cette raison.

La relation jeune-formateur est très différente de la relation élève-professeur.

En particulier parce que les formateurs de MFR sont très disponibles pour les jeunes, au quotidien : pour reprendre une explication, répondre à des questions, conseiller les élèves en recherche de stage etc… Ils sont présents toute la journée dans l’établissement.

Les MFR accompagnent les parents qui doivent faire une démarche auprès de la MDPH. L’équipe éducative se réunira avec le référent de l’éducation nationale ou du CFAS (apprentissage) qui intervient dans la MFR, pour préconiser des outils et méthodes adaptés. Le jeune est dans une classe non spécialisée, mais avec un accompagnement individuel et une pédagogie différenciée. Des aménagements d’épreuves sont possibles.

Oui, s’il répond aux conditions d’admission. Ce retour nécessite un dossier de dérogation, contactez la MFR qui vous intéresse pour vous aider dans votre démarche. Carte des MFR

Oui. L’avis de l’établissement d’origine est toujours à prendre en compte, cependant les parents sont libres de choisir la pédagogie la plus adaptée à leur enfant. Il faut bien sûr répondre aux conditions d’admission.

Toutes les orientations sont possibles : CAP, 2nde Générale et Technologique, Bac Pro. .. La procédure d’orientation est la même que pour tout jeune sorti d’une classe de 3ème.

Cela n’existe pas ! Les MFR proposent des 3ème de l’Enseignement Agricole (EA) qui permettent de faire une formation en alternance sous statut scolaire. Les jeunes se préparent pour l’examen brevet (DBN).

Les élèves peuvent continuer en filière pro, ou technologique, ou reprendre une filière générale ; en MFR ou dans un autre établissement.

Comme après tout  Bac Pro, les jeunes peuvent poursuivre leurs études sur tout BTS, bien qu’il soit conseillé de continuer dans la filière du Bac.

Pas du tout, les MFR sont des lycées professionnels, des établissements privés sous contrat. C’est une erreur de classement de certains organismes d’orientation que de considérer les MFR comme des établissements spécialisés.

Oui, certaines MFR proposent de la formation professionnelle continue (CPF, CIF) ou individuelle autofinancée. Découvrez les formations adultes en Touraine en cliquant ici